samedi 14 mars 2020

Une assemblée bien sous tous rapports

➤ Une assemblée bien sous tous rapports

Rapport financier, compte rendu d'activités, projets pléthoriques pour 2020… l'assemblée générale de l'ACAM qui s'est tenue le dimanche 8 mars au Hall des sports de Mant a une nouvelle fois confirmé le dynamisme de l'association culturelle et artistique mantoise.

 
En présence d'un auditoire fourni, la rencontre présidée par Bernard Mimbielle, a permis à la trésorière Geneviève Fradin de souligner l'excellente santé financière de l'association et commenter les opérations réalisées pour gérer au mieux la dotation octroyée par le généreux donateur Jacques Larquier.
Puis chaque responsable de section a été invitée à détailler les actions menées durant l'exercice et à évoquer les perspectives à court et moyen terme.

Ateliers créatifs, chorale et sévillanes

La liste des réalisations présentée par Mireille Brèthes* - et illustrées par l'exposition de quelques oeuvres - mettait en évidence le talent artistique des membres de la section des ateliers créatifs. Des ateliers placées le signe de la convivialité et de l'échange et dont l'intérêt inter-générationnel reste l'une des caractéristiques majeures.
Béatrice Lataste* soulignait de son côté l'intérêt intercommunal de la chorale. L'effectif d'Enchant'Mant est actuellement composé de 49 choristes - 29 filles et 20 hommes - qui proviennent de 17 villages différents. Ces choristes sont désormais placés sous la baguette de Vibe, jeune étudiante au Conservatoire de Pau qui a pris la succession de Florent depuis le mois de juin. La prochaine prestation d'Enchant'Mant est programmée pour le dimanche 29 mars en l'église de Mant* à l'initiative des Lions'Club de Saint-Sever et Hagetmau.
Rebaptisées Mant'Zanillas, les Sévillanes arborent quant à elle leur nouvelle dénomination sur un beau polo blanc. Présenté à l'assemblée par Sandrine Dupuy*, cette nouvelle identité visuelle coïncide avec un changement d'organisation mis en oeuvre au sein de cette section en raison de l'arrêt d'activité de Sonia Espejo.  Les cours sont désormais assurés par Léa (avec l'appui d'Anaïs).
A noter aussi que, durant cet exercice, de multiples sorties ont été organisées en diverses occasions (festivals taurins et flamencos…), une banque d'accessoires (robes, chemisiers, châles…) a été créée et  des échanges ont été organisés avec d'autres associations flamencas dont celle de Saint-Vincent-de-Tyrosse. A l'invitation de celle-ci, une délégation des Mant'Zanillas se rendra ce dimanche 15 mars du côté d'Irun pour participer à l'animation d'une bodega locale.

Le cabaret 2021 en ligne de mire
Bernard Mimbielle poursuivait ce tour d'horizon en rappelant les sorties organisées par l'ACAM en 2019 au Puy-du-Fou et sur la Côte cantabrique (Guernica notamment). Il mentionnait aussi la réactivation de ce blog ainsi que la volonté de relancer la section "Histoire et Patrimoine" : une réunion en ce sens aura lieu courant avril.
Concernant l'organisation du traditionnel concours de pêche, des incertitudes demeurent toujours sur sa faisabilité du fait de l'état actuel du plan d'eau.
Parmi les autres projets envisagés, le président évoquait l'idée d'un "événement éducatif à l'attention des scolaires" : des discussions sont engagées en ce sens avec l'association des parents d'élèves et les enseignants.
Toujours au chapitre éducatif, le projet de cours d'anglais reste à l'étude pour une éventuelle mise en place à l'automne.
La sortie annuelle de septembre devrait quant à elle conduire les participants sur les quais de la Garonne, en septembre, à la Cité des vins à Bordeaux.
Enfin, le cabaret qui n'a pu être organisé en 2020 en raison d'importants aléas survenus ces derniers mois, devrait de nouveau attirer les foules. "Notre intention est de le reprogrammer en 2021, annonce le président. Très précisément "les 2 et 3 avril". L'événement nécessitant une année entière de préparation, une première réunion aura lieu le 2 avril prochain.
Au terme de ce large inventaire, le maire de Mant, Michel Prugue, saluait l'initiative des pionniers, à l'origine de la création de l'ACAM ainsi que l'implication des actuels responsables. Cette association joue un rôle déterminant pour rendre le milieu rural local "vivant et attrayant". Les activités qui y sont menées contribuent à un harmonieux "brassage de populations" entre habitants des communes alentour. Et il "facilite l'intégration de nouveaux résidents". C'est pourquoi, la municipalité a à cœur de mettre les équipements nécessaires à la disposition de l'ACAM, laquelle pourra profiter des nouvelles installations en cours de réalisation dans le cadre de la reconstruction de l'école de Mant (ravagée en 2017 par un incendie) et de ses bâtiments annexes.
G.M
Mireille, Béatrice Sandrine nous en disent plus sur l'activité de leur section respective dans les 3 interviews qui leur sont consacrées sur ce même blog.




Mant'zanillas

➤ Les Mant'zanillas

Rendez-vous à Mant le 16 mai

Suite à la décision de Sonia Espejo de ne plus assurer ses cours, comment s'est opérée la transition?
Sandrine Dupuy  Depuis la rentrée de septembre, Les Mant’zanillas comptent actuellement un effectif de 26 danseuses : 8 petites (4-8 ans), 10 ados et adultes débutantes, et 8 intermédiaires.  Léa Lacour a repris avec succès les rênes de la section. Elle exploite le large répertoire des musiques et chorégraphies que Sonia nous a autorisé à utiliser, ce dont nous la remercions chaleureusement. Des aménagements ont été apportés dans l'organisation des cours : leur durée, notamment, a été raccourcie pour le plus petites (45 mn).

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
S. D. - Le premier grand rendez-vous pour les danseuses est le 16 mai. Au foyer de Mant, Les Mant’zanillas présenteront le fruit de leur travail de l’année lors de la soirée andalouse.
Viendront ensuite les prestations du groupe fête programmées sur les mois à venir ainsi que les sorties aux différents festivals flamenco d’été, en France ou Espagne.

Les Mant'zanillas ont désormais de bien beaux polos !
S. D.  Effectivement. Afin de permettre une meilleure identification des Mant'zanillas partout où elle se produiront, elles porteront ces polos sur lesquels le logo dessiné par Bettina Beyris, est bien visible. 
Propos recueillis par GM.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter  Sandrine DUPUY au 07 89 51 74 98

➤ Enchant'Mant 

49 choristes, 17 villages et une chef prénommée Vibe

Depuis le mois de septembre dernier, les choristes d'Enchant'Mant sont placées sous la baguette d'une nouvelle chef. Comment s'est opérée cette transition?
Béatrice Lataste, responsable de la chorale - 
Compte tenu du talent de Florent des Boscs, nous avions quelques inquiétudes… mais qui ont été très vite dissipées! Et tout s'est très bien passé.  Comme Florent, notre nouvelle chef - Vibe ROUVET - est une toute jeune élève du Conservatoire de Pau. Comme Florent à son arrivée à Mant, Vibe est âgée de 18 ans. Elle a commencé ses études en cours particulier à partir de l’âge de 11 ans . En plus d’apprendre le chant lyrique elle a pu avoir des premières expériences scénique dans des églises et quelques salles de concert dans les Landes et sur Pau. A partir de 15 ans elle suit des cours de chant lyrique au conservatoire de Pau où elle étudie toujours en cycle spécialisé. Au conservatoire, elle étudie aussi le théâtre, le clavecin ainsi que la direction de chœur avec Pascale Verdier.  Elle participe à de nombreuses représentations dans le cadre des concerts du conservatoire et aussi dans des concerts ou des associations qui ont fait appel à elle ou bien des chorales en tant que soliste. En août 2018 elle a chanté au Mozarteum en Autriche. Dernièrement  elle a chanté avec l’orchestre symphonique du conservatoire pour le nouvel an ainsi que pour la nuit des conservatoires. 
Depuis septembre, elle dirige notre chorale dans le cadre de ses études de direction de chœur. 

Savez-vous ce que devient votre ancien chef, Florent Des Boscs, avec lequel la chorale avait, je crois, tissé des liens d'amitié ?
Béatrice - Aujourd’hui il poursuit ses études de chef d’orchestre sur Paris.  C'est la suite logique d'un long parcours. Il avait fait ses premiers pas au conservatoire de Pau en tant que danseur à l'âge de 5 ans. Il débute ensuite la trompette dans la classe de Gérard Dalhuin puis le violon dans la classe de Gaël Bacqué à l’âge de 8 ans. Il s'intéresse à la direction vers l'âge de 15 ans et suit les cours de Pascale Verdier au sein du conservatoire de Pau. Lauréat de plusieurs concours en violon, il s’intéresse également à la musique de chambre, et à créé le duo Albatros avec Thibaud Landrevie en 2017, ainsi que le quatuor Phrosidore en 2018. 
En 2019 il entre en classe de direction d’orchestre au sein du Conservatoire de Toulouse. C'est à ce moment-là qu'il avait pris en en charge la direction de la chorale Enchant’Mant. 

Comment se compose aujourd'hui la chorale. Quels sont les principaux moments de 2019 que tu gardes en mémoire. Et quels sont vos projets pour 2020   ?
Béatrice - Nous sommes actuellement 49 choristes adhérents dont 29 filles et 20 garçons de 17  villages différents (Arboucave, Aubagnan, Hagetmau, Haut-Mauco, Horsarrieu, Malaussanne, Mant, Monget, Monségur, Montagut , Morganx, Morlanne, Peyre,  Philondenx, Poudenx, Samadet, Sarraziet).
Parmi les temps forts de 2019, je citerai le concert du vendredi 14 juin à Monségur sous la direction de Florent Des Boscs et avec la participation de son collègue du Conservatoire Thibaud Landrevie au piano. Cette soirée organisée au  profit de La Holi nous avait permis faire un don de 800€ cette association d'aide aux malades du cancer. Puis il y eut cette belle expérience pour nous du concert du vendredi 28 juin dans la chapelle du conservatoire de Pau dans le cadre cette "carte blanche" proposée par le conservatoire et pour laquelle Florent avait tenu à nous intégrer.
Puis est arrivée Vibe avec laquelle nous avons eu le plaisir de participer au concert du vendredi 4 octobre à Argagnon pour les 10 ans de la chorale d’Arcanto. Quatre  chorales (2 mixtes et 2 chœurs  d'hommes ) c'est-à-dire Arcanto, Enchant’Mant, Quinz’Amics, Lous Gaoyous participaient à ce rendez-vous.
Enfin, pour ce qui est des projets, nous serons dans l’église de Mant le dimanche 29 mars prochain à 15h00 pour un concert organisé à l'initiative des Lions'Club de Hagetmau et Saint-Sever.
Propos recueillis par G. M



Cercle rencontres

➤ Cercle Rencontre

Le rendez-vous hebdomadaire du vendredi après-midi

Quelles activités propose le cercle rencontre et combien de personnes y participent ?
Mireille Brèthes -  Le cercle rencontre regroupe actuellement 14 personnes venant d'Aire, Cabidos, Malaussanne, Mant, Peyre et Samadet. 
Les activités qui sont proposées sont des ateliers créatifs - notamment la  mosaïque - ainsi que des jeux de société (srabble). Ces rencontres ont toujours lieu le vendredi après-midi, de 14h30 à 18h00. Ces activités sont suivies d'un goûter convivial. 
Nous avons aussi à coeur de fêter nos anniversaires. A cet égard, nous avons eu une pensée pour Georgette Pé qui était venue encore en juillet pour fêter son anniversaire et qui nous a quittés cet été.

Ce cercle rencontre ne concernent pas que les adultes ou les aînés… 
M. B. - Effectivement, encore en 2019, les enfants de l'école sont venus agrémenter le dernier vendredi de l'année, veille des vacances de Noël, par leurs chants et leurs mimes. En échange, ils ont eu droit à un savoureux goûter avec chocolat au lait et friandises. Ils ont aussi reçu un petit cadeau que nous leur avions confectionné : en l'occurrence, un pot à crayons (qui peut servir à d'autres utilisations), décoré par serviettage. Le serviettage étant, comme je l'ai expliqué lors de l'AG de l'ACAM, une technique de loisirs créatifs qui consiste à coller des serviettes en papier sur des supports principalement en bois mais aussi du plastique, verre, papier et parfois en métal. 



Quel message souhaites-tu adresser aux personnes intéressée
M. B. -J'invite tous les membres du cercle rencontres à les faire connaître autour d'elles. Ces rencontres se déroulent toujours dans la bonne humeur. Tous ceux et toutes celles qui veulent nous rejoindre seront les bienvenues.
Propos recueillis par G.M


mardi 10 mars 2020

Prochain concert de la chorale Enchant'Mant, le 29 mars. REPORTE A UNE DATE ULTÉRIEURE

Le dimanche 29 mars 2020, la chorale Enchant'Mant se produira à l'Église de Mant, à 15h00, pour le premier concert de l'année !

Cette représentation est organisée en partenariat avec l'association le Lions Club Hagetmau/Saint-Sever, Pays de Chalosse. Les fonds récoltés seront reversés à l'association "Vaincre les maladies lysosomales".


Le choeur d'hommes et le choeur mixte interpréteront leur tout nouveau progamme préparé depuis la rentrée de septembre 2019, sous la direction de leur jeune chef de Choeur Vibe Rouvet, chanteuse lyrique.

Participation Libre.

Pour en savoir + :
https://www.lions-france.org/accueil
https://www.vml-asso.org/


jeudi 13 février 2020

Bientôt l'AG

Bientôt l'assemblée générale

➤ Le rendez-vous est fixé au 8 mars

L'Assemblée Générale de l'Acam est programmée pour le dimanche 08 mars 2020. Des convocations individuelles seront adressées en temps utile aux adhérents, mais chacun est invité d'ores et déjà
à noter cette date sur leur agenda.
Cette rencontre sera l'occasion de dresser le bilan de l'activités d'une année 2019 jalonnée par de nombreux faits marquants, notamment la décision prise par le bureau de l'Acam et le Comité Chorale "pour des raisons techniques et humaines",  de reporter le Cabaret à l'année prochaine.  
Normalement prévu en mars 2020, la prochaine édition aura donc lieu - sauf nouveaux imprévus - les vendredi 2 et samedi 3 d'avril 2021. "Cela nous laisse donc l'année 2020 pour peaufiner le programme, planifier les répétitions et organiser la logistique en fonction de la disponibilité du Hall des sports et salles annexes..." précise le président.

Voyages Voyages ...;

Voyages, voyages…

➤ Escapades en contrée poitevine…

Deux sorties figuraient au programme de 2019. La première a conduit une quarantaine d'adhérents de l'ACAM au Puy du Fou. Célèbre parc d'animation,  ce site propose plus de 50 hectares une vingtaine de spectacles grandioses de jour comme de nuit, et abrite quatre villages authentiques avec leurs artisans d'art, plus de 1 500 animaux en pleine nature et 5 hôtels thématiques.


Jeux du cirque, cascades équestres des chevaliers,  ballet aérien des oiseaux ... à chaque siècle, son émotion. Une émotion qu'ont pleinement ressenti les participants au voyage qui, sur le chemin du retour, qualifiaient ce lieu de "fabuleux, extraordinaire, envoûtant....".


Après ce voyage dans l'histoire, un promenade en barque dans le marais poitevin est venu parachever le périple…

➤… puis sur la Côte Cantabrique

“Le lundi 26 avril 1937, c'était jour de marché en cette petite ville basque de Guernica…".  La suite, hélas, on connait… Pour la première fois dans l'histoire moderne, une population urbaine était sciemment massacrée, bombardée par l'aviation allemande et italienne….
Pour sa sortie annuelle de septembre, l'ACAM avait convié ses adhérents à une visite de cette ville martyr ô combien symbolique de la tragédie que fut la guerre civile espagnole. La visite commentée par un guide local permettait de mieux comprendre ce douloureux épisode et ses conséquences. Et devant la reproduction grandeur nature du célèbre tableau de Picasso, chacun pouvait se remémorer la réponse assénée par le peintre à des officiers allemands, en visite dans son atelier. « C'est vous qui avez fait cela ? » avaient demandé ces officiers. Et Picasso de rétorquer : « Non, c'est vous ! »

Avant cette escale à Guernica, le groupe de l'ACAM avait fait un petit crochet à San Juan de Gaztelugatxe sur la côte Cantabrique pour une balade le long de la mer avec la montée de 241 marches. Objectif de cette l'ascension : sonner 3 fois la cloche de la chapelle de ce lieu insolite, afin de s'assurer de ses bienfaits. 
Puis une agréable excursion en bateau permettait aux participants de profiter d'une mer clémente et azurée.















Mant'Zanillas

 Mant'zanillas

➤ Léa assure le relais, Sonia reste en soutien

Tout comme à la chorale, d'importants changements sont intervenus en 2019 chez les « Mant'Zanillas".
Pour raisons personnelles, Sonia Espejo (photo ci-contre) a décidé d'arrêter ses cours de Sévillanes et de Flamenco. Elle reste néanmoins en appui pour les musiques et les chorégraphies. 
Désormais les cours sont animées par Léa Lacour, avec le soutien de Sandrine et du « Comité Sévillanes »
Ce remaniement ne remet nullement en question l'avenir de la section qui a enchaîné ses prestations du côté de Morlaas, Arzacq et même Bayonne avant de participer, comme l'an dernier, au gala du 2 juin à Pau et aux fêtes de Mant le 30 juin, puis à l'automne à Samadet et Pau 
A noter aussi que la rentrée de septembre avait été marquée par l'arrivée de quatre petites nouvelles et une adulte. L'effectif ainsi conforté est équitablement réparti dans les 3 groupes. 
Nous retrouverons les « Mant'Zanillas » courant mai 2020 (date à confirmer) pour un gala à Mant dont les modalités restent à définir.




                                    
                                                                                Léa

Jacques Larquier, ce féru de culture et généreux donateur

Jacques Larquier

 ➤ Un généreux donateur, féru de culture et fidèle à ses origines

A l'ACAM, l’année 2019 avait débuté par une annonce pour le moins surprenante ! Lors de l'assemblée générale, le président Bernard indiquait en effet que l 'association  était désignée légataire particulier de Jacques LARQUIER. 
Ce généreux donateur décédé à Paris en janvier 2017 était l'arrière petit fils de Antoine Lambert LARQUIER, vétérinaire et maire de Mant de 1860 à 1891 .
Féru de culture, ce Parisien d'adoption a fait profiter de ses largesses  de nombreux musées et autres fondations culturelles ou humanitaires. 
Il n'a pas pour autant oublié ses racines. Ainsi ce don à l'ACAM est-il pour lui synonyme de retour aux sources familiales. Et c'un magnifique geste en faveur de la culture et la création artistique de son lieu d'origine. Sans bouleverser son fonctionnement, l'association pourra donc mener à bien de nouveaux projets et continuer ses animations culturelles et artistiques.
Le bureau de l'ACAM étudie diverses options qui permettraient à lui témoigner à jamais toute sa gratitude et sa reconnaissance.

                                                                 Jacques Larquier

Passation de baguette à Enchant'Mant

Passation de baguette à Enchant'Mant

➤ Une nouvelle chef prénommée…VIBE

Comme cela avait été indiqué - et redouté ! - la collaboration avec Florent, jeune chef d'Enchant'Mant n'aura duré qu'une saison. Pour clore ce chapitre, la chorale s'est produite à Monségur le 14 juin Concert au profit de la « HOLI » association d'aide aux malades du cancer.
Le jeudi 27 juin, les représentants de l'ACAM  remettaient un chèque de 800€ à La Holi, suite au concert donné par la chorale Enchant'Mant à Monségur le 14 juin.
Un public nombreux avait répondu à l'invitation et la générosité des donateurs a permis qu'une telle somme soit récoltée.
Remerciements à tous !

Et fin juin, la collaboration avec Florent, s'est achevait par un concert en la chapelle du conservatoire de Pau. Ce fut "une vibrante et émouvante prestation" au terme de laquelle les choristes apprenaient le nom de la remplaçante de Florent
Lors de la réception qui suivit ce concert, la directrice du conservatoire Pascale Verdier, leur présentait en effet une étudiante en art lyrique de 19 ans, prénommée Vibe.
Pleinement confiants dans les compétences musicales de la jeune professeur (photo ci-dessous), les choristes affichaient enthousiasme et soulagement dès de leur retour à Mant, profitant, comme il se doit, des agapes du vendredi soir des fêtes de la Saint-Pierre..


Puis, à la rentrée de septembre, les premières répétitions confirmaient leur première impression :  oui, "Enchant'Mant était enchantée !".

Certes, le souvenir de Florent restera bien ancré dans le cœur de tous les choristes. Mais comme disent les Anglo-saxons : "Show must go on" (Le spectacle doit continuer)
C'est pourquoi, dès le 4 octobre le premier concert donné à Argagnon sous la baguette de Vibe suscitait enthousiasme et émotion auprès du nombreux public. 

Séance de rattrapage

Séance de rattrapage !

Passent le jours, les semaines, les mois…et les années. Depuis plus de deux décennies, l'ACAM poursuit son petit bonhomme de chemin. L'intensité de ses activités ne faiblit nullement. En revanche, ce blog, lui, est en demi-sommeil…
Voici donc venu le temps - non pas des cathédrales - mais celui de réactiver ce lien. Dans la perspective de l'Assemblée générale 2020, le président Bernard a souhaité que soient remémorés les principaux temps forts de l'association durant les  exercices 2017 et 2018

2017 : l’avènement des « saucissons d’or »

« Année de transition ne veut pas dire année sans animation », commente le président Bernard, lequel se souvient que cet exercice 2017 avait démarré le 19 Février par l’Assemblée Générale. La présentation des bilans confirmait la bonne maîtrise des finances : l’occasion pour lui de dire à l’équipe trésorière un grand  « merci à Josette et Henriette pour leur dévouement et à Geneviève et Evelyne d'avoir bien voulu prendre la relève… » . Côté convivialité, là aussi que du positif avec l'évocation imagée, par Jean Louis, des péripéties de l'année écoulée.




➤ Oscars charcutiers 
Le printemps est une période propice au renouveau et, en l’occurrence, à la création  d'un nouveau festival  : celui des '' Saucissons d'Or ''.

Cette première édition - qui s’était déroulée le 1er Avril, pourtant jour de poisson - avait permis de remercier les plus méritants du cabaret 2016… c’est à dire l'ensemble des participants !
Une soirée bien sympathique qui nous avait fait revivre les bonnes séquences de ce cabaret et de profiter de la présence de nos musiciens favoris « Les Imprévus » qui auront animé la cérémonie avec leur talent habituel.


















Quelques semaines après cette remise des oscars charcutiers, le traditionnel concours de pêche connaissait son  « succès habituel » en cette agréable journée ensoleillée du 14 mai.

Tandis que la chorale  « poursuivait son chemin avec toujours autant d'enthousiasme » : de Dax en Avril, puis à Peyre début Mai, et enfin à Eugénie Les Bains le 17 juin.



Quant aux Sévillanes, trois dates importantes auront jalonné ce premier semestre 2017 : le 10 juin, les bailadoras ont fait montre de toute leur grâce et tout leur talent le 10 juin au au Hall des Sports des Mant apprêté pur la circonstance en salle de spectacle,  puis le 25 juin à Pau, au Festival Flamenco y Féria et de nouveau à Mant pour les Fêtes le 2 Juillet.






➤ Automne studieux
Passée la trève festivale, retour aux affaires et, « dès le mois de Septembre le cabaret 2018 entrait dans toutes les têtes » se rappelle le président. Le projet prend forme : la nouvelle édition est programmée les 30 et 31 mars 2018 et les artistes commencent à répéter leurs partitions.
Les autres activités ne sont pas pour autant négligées. La chorale peaufine son répertoire pour un concert prévu fin février 2018 puis pour une prestation commune avec l'harmonie d'Hagetmau le 28 avril.
Le cercle de rencontre continue ses animations, avec notamment la préparation du goûter de noël et ses cadeaux, avec les enfants de l'école de Mant. Un moment toujours apprécié par tous.
Pour les Sévillanes toujours 3 cours au programme : « l’effectif reste stable avec de nouvelles recrues autant adultes que jeunes pousses et avec toujours le même enthousiasme », note avec satisfaction la responsable Sandrine Dupuy.



➤ Bassin 
Ultime temps fort de cette année 2017, la sortie annuelle avait conduit les participants du côté du Cap Ferret le 1er octobre.

 La météo capricieuse les avait précipités dans une chapelle pour un déjeuner quelque peu arrosé avec la bénédiction, bien sûr, des autorités locales. 
« Cocasse, inédit, mais toujours convivial et respectueux »,  souligne le président.
 Puis l’après midi, le ciel plus clément avait permis à la joyeuse troupe de profiter d'une « croisière » sur le bassin, autour des fameuses « cabanes tchanquées » et autre île aux oiseaux, suivie d’un agréable moment de partage autour de quelques bourriches d’huîtres et de verres de vin blanc..



2018 : Mireille, Florent, Mant'zanillas… et les autres

Une nouvelle fois, les efforts de tous ont été récompensés… et notre modestie dut-elle en souffrir, il est légitime d'affirmer que l'édition 2018 du Cabarret fut mémorable! Les deux soirées de représentation - les 30 et 31 mars - ont été couronnées de succès. "Toujours des superlatifs des plus élogieux et un public ravi pour un spectacle attendu certes, mais néanmoins surprenant !" se félicitait ainsi le président de l'ACAM qui salue l'implication de toutes les bonnes volontés : sur la scène comme en coulisses…

 ➤ As de choeur
En parallèle des répétitions du cabaret, la chorale s’attaquait à un nouveau répertoire pour un concert commun avec la Société Musicale de Hagetmau programmé pour le 28 avril. Encore une expérience passionnante avec une représentation tellement appréciée du côté de la Rotonde, que les acteurs la renouvelleront un mois plus tard à Mant, avec le même succès. 
Seule ombre au tableau, Mireille souhaitait, pour des raisons personnelles, mettre un terme à la direction de la chorale Enchant'Mant dès le mois de juin. Après 8 années d'une fructueuse et intense collaboration, la chef de chœur a en effet souhaité consacrer un peu plus de temps à sa famille. 


"Merci beaucoup Mireille et bienvenue Florent !"  
Tout jeune apprenti chef de chœur d'à peine 18 ans, le Palois a immédiatement séduit les choristes, bluffés pas par la maturité et les connaissances musicales de leur nouveau "patron" !
Mais hélas, tous savent bien que la contribution à Enchant'Mant  de Florent sera éphémère : très vite, il devra partir vers d'autres horizons, suite logique d'une brillante carrière toute tracée.


➤ Baile
L'autre nouveauté d'importance pour notre association en cette année 2018 est à rechercher cette année du côté des Sévillanes. 
Après leurs belles représentations printanières à Pau le 1er juin, puis le 22 à Mant, elles ont  poursuivi, à l'automne, leur apprentissage désormais tourné maintenant, vers le Flamenco et autres Rumbas flamencas.
Les effectifs sont en légère baisse mais Sonia Espejo anime toujours les 3 cours : petites débutantes, intermédiaires et confirmées. Et, c'est là la véritable nouveauté, le groupe s'appelle maintenant « Mant'zanillas » : une appellation, n'en doutons pas, d'origine contrôlée ! Ainsi rebaptisée, la troupe s'est produite à Samadet en novembre et s'est attelé à de nouvelles chorégraphies.

➤ A la ligne.
Rendez-vous printanier incontournable, le concours de pêche a bénéficié d'une fenêtre météo le 6 mai. 
Les organisateurs en ont profité pour enregistrer une des meilleures affluences. 
Ni les algues réfractaires, ni les nuages menaçants n'ont découragé  les bénévoles ni les pêcheurs. 
Un bon cru quoi !!






➤ Escapade souterraine.
Quant à la sortie annuelle de septembre, elle avait conduit une quarantaine d'adhérents de l'association  dans les entrailles de la terre, entre stalactites et stalagmites à la découverte de l'habitat de leurs lointains ancêtres du côté d'Oxocelhaya, puis à Sare, dans une grotte, mais avec un tout autre programme autour d'un "sikiro"  et la dégustation d'un broutard cuit devant le feu de bois.
Excellent !


➤ Inter-génération
Enfin, concernant le cercle de rencontre, l'assemblée générale de l'ACAM donne lieu chaque année à une exposition qui met en lumière les activités créatives des artistes. Et cette année encore, le goûter/rencontre de Noël fut un agréable moment de partage inter-générationnel avec les enfants de l'école de Mant.